Un quorum pour la validation d’un vote à l’Assemblée nationale ?

Le vote de l’Assemblée Nationale du 15 mars validant les privatisations des Aéroports de Paris, de la Française des jeux, d’Engie est là goutte d’eau qui fait déborder le vase. Une fois de plus, il ne s’est trouvé qu’un nombre ridicule de députés dans l’hémicycle, 45 pour être précis.

Face à la répétition de cet état de fait, France Bonapartiste demande que soit mis en place un quorum fixé à la moitié des députés permettant à un vote de se tenir.

Une sanction financière conséquente, venant compléter cette disposition, toucherait les députés les moins assidus aux votes.