France Bonapartiste chez le 1er RCP

Le mardi 7 novembre, plusieurs membres ou sympathisants de France Bonapartiste ont participé à la visite du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes de Pamiers. Visite organisée par la section départementale de l’Association de Soutien à l’Armée Française* sous la direction du général Zammit.  Voici le compte-rendu de la journée faite par Eric Edouard, cadre de la délégation Haute-Garonne de France Bonapartiste.

 

Il est à rappeler que le 1er RCP est actuellement en OPEX (opération extérieure) en République de Côte d’Ivoire qui est une plateforme d’attente. Les Rapaces** seront probablement appelés à intervenir au Mali ou ailleurs (si ce n’est déjà fait lorsque paraitront ces lignes). Le 1er RCP est quasiment tout le temps en alerte Guépard 12 heures et fait donc parti des régiments amenés à intervenir très rapidement sur n’importe quel théâtre d’opération. L’opération Sentinelle fait également partie des missions du régiment.

C’est donc un régiment plus que réduit qui nous a accueillis puisque même l’état major est parti sur le continent africain. Toutefois nous avons été bien reçu et comme à l’accoutumé, c’est au mess des cadres que nous avons pu nous regrouper et commencer la journée par un copieux petit déjeuner dans la plus pure tradition d’hospitalité militaire.

Nous étions une cinquantaine, impatients de visiter le Quartier Beaumont qui est la « petite ville » qui abrite le 1er RCP et avant lui le 9ème RCP. Cette année une vingtaine de jeunes étudiants de l’Université Toulouse 1 Capitole se sont joints à nous, accompagnés par une enseignante faisant partie de la réserve citoyenne. En principe, ils auraient dû être bien plus nombreux soit une cinquantaine de plus mais au regard de la capacité d’accueil du régiment, il a fallu sélectionner. Une autre visite, leur sera proposée.

Nous avons donc été accueillis par le commandant en second de la base, le Lieutenant Colonel Contant et après les présentations d’usage, l’accueil des jeunes, nous sommes rendus au cinéma. Après un clip de présentation du Régiment , nous avons eu un exposé sur le rôle du fantassin dans l’armée française et du fonctionnement de la base. Le régiment comportant une compagnie de réservistes opérationnels, nous avons eu l’intervention du Colonel en charge de la réserve. Fut évoqué également la réserve citoyenne puisque étaient présentes un colonel et un lieutenant féminins toutes les deux (entre autre).

Etant pris par le temps, nous sommes allés à la rencontre des fantassins en charge des transmissions avec des explications sur la communication en OPEX et les moyens mis en œuvre selon le type et la durée de l’intervention. Nous sommes, ensuite, allés à la rencontre des commandos et des différentes spécialités de ceux-ci (topographie, logiciel spécifique utilisé, matériels de transmissions, divers GPS, équipements lors des sauts, les différentes armes, véhicules, camouflage etc. …).

Puis ce fut l’heure du buffet chez les officiers pour l’ASAF 31, les commandos et les encadrants et un repas amélioré pour les étudiants au self des hommes du rang. Ce repas fut l’occasion de discuter avec les commandos et les officiers de la base. Les commandos bien qu’étant 1er RCP, s’entrainent et vivent à part du reste de la base et dépendent directement de la 11ème Brigade Parachutiste

L’après midi fut réservée à des ateliers plus spécifiquement dédiés à certaines spécialités du 1er RCP*** comme les mortiers, les missiles Milan, l’armement du fantassin, le matériel des tireurs d’élites, les tenues, les véhicules etc … Par manque de temps, il a fallu faire des choix sachant que l’on a donné la priorité aux jeunes qu’il est important de sensibiliser au rôle de l’armée.

Vers 16h nous nous sommes réunis sous un avion emblématique des paras … le Nord Atlas pour une photo de famille avant le retour sur Toulouse.

Je précise que le quartier Beaumont est un lieu vraiment agréable à l’écart de Pamiers permettant un entrainement dans de bonnes conditions des fantassins. De plus, le 1er RCP dispose d’un chalet de 80 places en montagne, et d’une zone de saut idéale. Nous avons pu constater que les engagés se sentaient vraiment bien et fiers d’être là.

Cette journée, à l’unanimité des présents fut une réussite et c’est avec regret que nous sommes partis. J’avoue que si j’avais eu 30 ans de moins … j’aurais signé chez les Rapaces !

Eric Edouard, France Bonapartiste Haute-Garonne

 

*de nombreux membres de France Bonapartiste sont adhérents à l’ASAF.
** Surnom donné aux hommes du 1er RCP.
*** Pour information l’instruction se passe 3 mois à Caylus et ensuite 3 mois au quartier Beaumont et durant ces 6 mois les recrues ont le même encadrement.

Partagez cette page sur vos réseaux...
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on Google+
Google+
0Share on LinkedIn
Linkedin
Share on Tumblr
Tumblr
0