Un représentant de l’Ordre a été assassiné hier soir en plein coeur de Paris, alourdissant une fois de plus nos pertes policières en matière terroriste sur notre propre sol.

France Bonapartiste adresse ses plus sincères condoléances à l’entourage du policier tué hier soir sur les Champs Elysées, visé par une attaque terroriste, et atteste de son soutien le plus loyal à l’attention de nos forces de l’Ordre, en première ligne devant le désengagement de nos élites politiques.

Cette attaque intervient dans un contexte particulièrement sensible vis-à-vis de la menace djihadiste s’ajoutant aux élections présidentielles imminentes dans notre pays. Le laxisme est malheureusement devenu une norme depuis de trop nombreuses années, apportant son lot de conséquences chiffré en vies humaines.

Là où il faudrait être dans l’offensive, ne pas laisser respirer l’ennemi, aller le chercher dans ses moindres retranchements, nos gouvernants nous enferment dans une « ligne Maginot » qui ne change rien à la menace. De plus, la proposition de certains candidats à la présidence de la République, de vouloir désarmer nos forces de sécurité est d’une irresponsabilité sans nom à laquelle nous nous opposons fermement.

Redonnons à notre belle Nation sa force, sa légitimité, son indépendance et sa sécurité !

Conseil National Bonapartiste