France Bonapartiste exprime sa profonde tristesse et colère suite à l’attentat de Nice.

Nos pensées vont aux victimes et à leurs familles, ainsi qu’aux secouristes et force de l’ordre.

L’état d’urgence faible ne sert à rien: Il faut taper fort, désigner l’ennemi de l’intérieur et éradiquer cette menace et tout ce qui permet à nos ennemis islamistes de se développer.

Nous sommes en guerre depuis les années 90: sauf épisodiquement rien n’a été fait, négocié, planifié dans ce sens.

Nous rappelons nos propositions et les actions qui doivent être prises immédiatement.

*Interdiction d'entrée sur le territoire national des Tarik Ramadan et autres "prédicateurs" islamistes.

*Dissolution de l'UOIF

*Expulsion de tous les imams et autres prédicateurs étrangers prônant la haine, l'obscurantisme et l'intolérance.

*Incarcération immédiate de tous les fichés S de nationalité française, expulsion des autres.

*Fermeture de toutes les mosquées salafistes.

*Prêches en français obligatoires dans toutes les autres mosquées.

* Contrôle très strict des écoles coraniques et fermeture de celles ayant des dérives sectaires.

*Impossibilité de retour (sous toutes les formes) sur le territoire national des Français partis rejoindre l'Etat Islamique ou toute autre organisation.

*Abrogation du traité de Schengen et contrôle réel rétablit à toutes nos frontières.

Voila les premières mesures à prendre avant toutes autres considérations. Si nous sommes en guerre il faut joindre les actes à la parole.