Si la situation se dégrade pour nos forces de l’ordre depuis de nombreuses années dans notre pays, et ce quel que soit le gouvernement de Gauche ou de Droite, ces dernières semaines ont été le théâtre d’actes insupportables envers les policiers.

Des actes qui ne sont pas dû à des « sauvageons » mais à de véritables criminels et hors-la-loi !

Face aux provocations, au mépris mais aussi à l’inaptitude du ministre de l’intérieur, de nombreux rassemblements de policiers ont eu lieu partout en France afin de dire stop.

Stop aux matériels vétustes pour certains, insuffisants pour d’autres. Stop aux locaux dégradés. Stop aux sous-effectifs. Stop au racket des citoyens et à l’impunité des délinquants. Stop aux territoires abandonnés de la République.

Avec France Bonapartiste nous comprenons et soutenons la très forte et légitime colère de nos forces de police tout comme celle, moins visible, de la gendarmerie et des douanes.

Nous ne les bercerons pas d’illusions ou de fausses promesses mais nous nous engageons à faire tout ce qui est possible pour que leur mission principale, assurer la sécurité de toutes et de tous, puisse être remplie.

A l’heure actuelle nous ne pouvons qu’inviter la population à apporter son soutien aux forces de l’ordre. Nul ne doit oublier que sans autorité, il n’y a pas de liberté !

Conseil National Bonapartiste

France Bonapartiste condamne fermement les consignes relatives au port du « burkini » dans un parc aquatique « privatisé ».

L'initiative est condamnable par son côté communautariste. Tout d'abord, cette association fait en sorte, en imposant ses moyens financiers, de se réserver l'usage d'un équipement de loisir – et donc d'exclure une partie de la population qui ne correspond pas aux critères de la communauté qu'elle prétend défendre.

Ensuite, un tel événement s'apparente plus à une publicité pour une certaine forme de l'islam inacceptable dans notre pays qu'à un événement qui s'inscrit dans le fameux « vivre-ensemble » dont nos lâches politiques sont si friands. Il y a ici une inversion mortifère : ne souhaitant pas déroger à leur règle religieuse, cette association fait en sorte de plier à sa volonté les règles de la société. Ceci est inacceptable et doit être proscrit par tous les moyens.

Finalement, l'événement montre bien qu'une partie de la population de confession musulmane se met volontairement à l'écart de notre société rejetant les dernières initiatives des autorités musulmanes. Le CFCM doit donc être réformé pour avoir l'autorité et la représentation nécessaires à l'intégration de l'islam en France.

C'est l'esprit prôné par France Bonapartiste avec l'idée de concordat : l'islam doit se plier aux lois de la France, non tenter de plier la France à ses lois.

NON aux nouveaux kiosques parisiens.

France Bonapartiste a appris avec émotion et colère le nouveau projet de la Ville de Paris, désirant gommer toujours plus notre patrimoine national avec aujourd’hui la destruction des kiosques haussmanniens pour 2019.

Attaché à une période, le Second Empire, mais attaché surtout à la conservation du patrimoine historique, quel qu’il soit, France Bonapartiste condamne cette nouvelle attaque contre ce qui fait que Paris est Paris. On ne vient pas à Paris pour admirer des bacs en plastique !

Il est aussi permis, à l’heure où la paupérisation n’a jamais été aussi grandissante, de s’interroger sur les dépenses que vont entrainer ces destructions. L’argent public ne pourrait-il pas avoir d’autre utilité, notamment vers les plus touchés par la crise ?

France Bonapartiste demande à madame Anne Hidalgo et à son Conseil Municipal de revenir sur cette décision calamiteuse pour l’image de la Capitale et pour ses finances.

Conseil National Bonapartiste