Le Collège modulaire

Pour améliorer le collège, la première chose à faire est donc d'améliorer l'école primaire ! Comme nous l’avons développé dans nos propositions concernant la Primaire, il n’est pas possible de faire l'économie, dans le cadre d’une véritable refondation de l’École, d'un bilan sur les questions méthodologiques, d'une réflexion non dogmatique sur les programmes et les horaires d'enseignement mais aussi sûrement de la remise à plat du recrutement et de la formation des professeurs des écoles.

Une fois cela posé, il faut donc s’attaquer à l’épineux sujet du collège unique dont une majorité de parents d’élève mais aussi de personnel de l’Instruction Nationale souhaitent la fin. Cette disparition du collège unique ne veut pas dire la fin de la structure en elle-même mais son adaptation en interne autour de la modularité. Pas de filières mais des parcours différenciés qui au-lieu de diviser permettront de créer les conditions nécessaires de la réussite de chacun.

Cette adaptation se construira autour d’une 6ème de découverte puis à partir de la 5ème sur des classes où le Français, les Mathématiques et la Langue Vivante 1 seront abordés de façon modulaire.

La 6ème, classe de découverte et de transition
Cette classe de 6ème doit permettre à tous les élèves de prendre leurs marques, de s’adapter à cette nouvelle structure. Elle doit aussi permettre de combler certaines lacunes dans les matières fondamentales par le biais d’heures supplémentaires en Français et Mathématiques.

A la fin du 3ème trimestre, lors du conseil de classe et après discussion avec les parents de chaque élève, seront constitués 2 groupes, « socle » et « affermissement ». Un de ces groupes, le groupe « socle » sera constitué avec les enfants qui présentent des difficultés marquées, des lacunes importantes dans les matières fondamentales. Ce groupe ne doit pas représenter plus de 20% d’une classe (il est bien entendu que ce % peut s’adapter suivant les réalités du terrain).

Tronc commun et modularité
Hors de question avec ce système de créer des classes de niveau et des filières cloisonnées. Suivant les effectifs d’un collège, il sera possible de trouver des classes constituées uniquement d’élèves du groupe « affermissement » mais l’essentiel étant de créer des classes mixtes.
Les élèves des 2 groupes suivent au sein d’une même classe un tronc commun d’enseignement. Ce tronc commun concernera les matières suivantes :

Histoire Géographie
Musique
Dessin
Langue Vivante 2 (à compter de la 4ème)
Science de la vie
Chimie Physique
Informatique
Sport

Concernant les 3 matières modulables, Français, Mathématiques et Langue Vivante 1, il faut repenser les programmes afin de proposer un tronc commun aux 2 groupes et des modules complémentaires, pour la classe de 3ème, destinés au groupe « affermissement ». Il va de soit que pour ces 3 matières, les élèves ne se retrouvent plus par classe mais par groupe.
En plus de ce système, il faut donner aux professeurs la possibilité de travailler ensemble, s’ils le souhaitent. Cela aussi demande la refonte des programmes qui doivent être pensés de façon conjointe au sein de pôles spécifiques. L’idée est de pouvoir créer une réelle synergie entre, par exemple, Français, Musique, Histoire Géographie, Langues Vivantes et/ou Anciennes et Dessin. La même chose avec les Mathématiques, les Sciences, la Techno-Informatique, la Chimie et la Physique. Enfin l’Instruction Sportive.

Passerelles, orientation, redoublement
Le système modulaire permet à un élève, dans les 3 classes, de passer en cours d’année d’un groupe à l’autre. Ce système permet surtout en 5ème et 4ème soit d’acter un progression faisant passer en classe supérieure de « socle » à « affermissement », d’acter un recul et de passer en classe supérieure d’ « affermissement » à « socle », enfin de passer à la classe supérieure sans changer de groupe. Les orientations* en fin de 3ème seront définies suivant les groupes. Les élèves du groupe « socle » seront prioritaires pour une seconde professionnelle ou pour toute autre orientation pro, ils pourront enfin faire une nouvelle 3ème via la passerelle « affermissement ». Les élèves du groupe « affermissement » se voient proposer toutes les orientations existantes. Les redoublements, quelques soient le groupe, sont exceptionnels*.

*Une matière «  découverte pro » doit être créée pour la classe de 3ème permettant de mettre en avant toutes les passerelles possibles

Brevet des Collèges
Celui-ci doit devenir un véritable examen validant le socle commun, pour cela il doit se concevoir sur un contrôle continu et une série d’épreuves finales. En cas d’échec, chaque compétences sont évaluées individuellement.