Il y a 202 ans, ils assassinaient Murat et le principe des nationalités !

Nous publions ce message, que le Prince Joachim Murat nous a adressé, aux membres et sympathisants de France Bonapartiste, en commémoration du 202ème anniversaire de l’assassinat du Roi et Maréchal Joachim Murat par les Bourbons.

« Chers Amis,

Ce 13 octobre 2017 nous commémorons le triste 202ème anniversaire de l’assassinat du roi Joachim Murat. Je souhaite saisir cette occasion pour rappeler que c’est lui qui le premier a senti, compris puis accompagné le principe des nationalités de manière éclatante en lançant le mouvement réussi vers l’unité italienne.

C’est ce même principe qui, devenu réalité, a permis l’éclosion des démocraties à travers toute l’Europe.

Il est souvent question aujourd’hui de la dissolution des Nations, notamment lorsqu’il est question de l’avenir de la construction européenne ou plus largement de celui d’une humanité globale vivant dans l’harmonie. C’est un projet magnifique bien sûr, une utopie superbe qui méritait bien une chanson de John Lennon. Pourtant chacun peut convenir qu’à ce stade de l’Histoire humaine c’est un angélisme séduisant mais suicidaire.

Pour ne pas sombrer dans le chaos d’un « agrégat inconstitué de peuples désunis », comme l’a si bien défini Mirabeau, il faut un médiateur entre l’individu et l’humanité dans son ensemble. Or, à ce jour, la Nation est ce que nous avons inventé de mieux en la matière.

Bien chaleureusement à vous,

Joachim Murat, prince de Ponte Corvo »